HISTORIQUE DE LA COMMUNICATION IMMOBILIERE – LES TEMPS FORTS

1970 -2000

Les agences immobilières communiquaient dans les journaux gratuits en petites annonces ou en encarts, en noir et blanc puis en couleur. Il fallait développer les photos des biens immobiliers.

A cette époque, les gratuits étaient distribués chaque semaine dans les boîtes aux lettres, de 30 000 à 500 000 exemplaires dans les grandes villes, les lecteurs les attendaient impatiemment. Les particuliers passaient aussi des annonces immobilières et payaient moins cher que les professionnels, il fallait donc trouver une solution pour contrer le particulier …

1995 – 2008

Les professionnels de l’immobilier ont compris qu’ils devaient se rassembler pour exclure les particuliers de leur communication ; c’est à ce moment là que les magazines immobiliers 100 % professionnels sont arrivés avec un nouveau mode de distribution en présentoir chez les commerçants, avec du papier plus qualitatif que les journaux gratuits.

La mise en avant des agences immobilières était faite en couleur sous forme d’encart, les tarifs de pub étaient très élevés, la prise en main des magazines dans les présentoirs importante.

Les agences avaient alors un problème : la duplication des mêmes biens à vendre à des tarifs différents, les mandats en exclusivité étant moins courants dans les agences à ce moment là. Elles se rassemblaient derrière une marque de magazine au lieu de travailler leur propre marque. A partir de 2005 le web montait en puissance …

 

2008-2016

Le web prend une place tellement importante que les agences disparaissent des magazines immobiliers et les affaiblissent.

Mais très rapidement elles se rendent compte que sur les sites immobiliers les retours ne sont pas qualifiés et qu’elles ne se démarquent plus, puisque l’ensemble des professionnels communiquent dessus. Leur stratégie web devient plus précise avec une sélection des meilleurs sites et une reprise de leur communication papier.

Depuis 2016, même si la communication sur le web est incontournable, aujourd’hui les agences immobilières ont la capacité de se rassembler pour créer leur propre magazine sur mesure, l’avantage étant d’en choisir la périodicité, le tirage, le nombre de pages et le mode de distribution.

Des groupements ont réussi à financer 100% de leurs magazines avec des partenaires. Ces magazines sont devenus des outils pour rentrer des mandats exclusifs et travailler sa notoriété.